Le guide ultime pour débuter en Airsoft

guide pour débuter en Airsoft

Vous en entendez beaucoup parler, et seriez même tenté de tester mais ne savez pas présisément ce dont il s’agit.

L’airsoft est une activité sportive, aussi appelé « jeu d’opposition » dans laquelle les participants forment des équipes et utilisent des répliques d’armes à feu, ainsi que des projectiles légers avec une énergie limitée de manière à pouvoir tirer sur un membre ennemi sans le blesser et pouvoir jouer sans risque.

« C’est un peu comme le Paintball alors ? » Le concept est en soi très proche, seulement, contrairement au Paintball, où les balles lancées tâchent l’adversaire, ici ça n’est pas le cas. Lors d’une partie de Airsoft, la comptabilisation des points est basée sur la confiance puisque ce sont les joueurs eux-mêmes qui signalent lorsqu’ils sont touchés. C’est une discipline qui demande donc un certain « Fair-play ».

« Mais alors ça fait mal ? » Comme pour tous les tirs de manière général, cela dépend de plusieurs facteurs tels que la distance de tir, la puissance de la réplique, ainsi que la tolérance de l’individu. Pour vous donner un ordre d’idée, les joueurs disent souvent que c’est comparable à un « gros pincement ».

Quelles sont les règles de l’Airsoft ?

Tout d’abord, avant chaque partie, il est important de définir différentes zones, qu’il faudra absolument respecter, on en distingue 3 :

1. La zone Neutre ou Safe Zone
C’est la zone de préparation, où les joueurs vont s’équiper, préparer leur matériel, discuter, manger, et se retrouver une fois éliminé. Comme son nom l’indique c’est une zone où les tirs sont interdits, elle se situe en général vers le parking et interdiction d’y pénétrer tant qu’on est encore dans la partie !

2. La zone de jeu
Vous l’aurez deviné, c’est l’endroit où l’on joue bien sûr. C’est ici que vous allez courir, viser, tirer, vous cacher… Même si ça n’est qu’un jeu il est important de rester parfaitement concentré et de respecter certaines règles que nous verrons plus tard.

3. La zone de test
Sans grande surprise, c’est dans cette zone que vous pourrez tester vos répliques, vérifier que tout est en ordre avant de jouer, sans risque de tirer sur un autre airsofteur.

Ensuite, (ou avant, peu importe), il va falloir constituer des équipes si ça n’est déjà fait. Il n’y a pas de règles strictes mais un groupe de 2 personnes est sans intérêt, et à l’inverse, on oublie ceux de 10 personnes. L’idéal serait d’en former 3 de 4 joueurs. Ensuite, pensez à définir des « chefs » : chef de groupe, d’équipé, ou de section… Arrangez-vous pour qu’il y est un semblant de hiérarchie afin de gérer au mieux les parties et vos stratégies.

La règle de OUT : c’est un peu la base à savoir. En effet, le but même de l’Airsoft est d’éliminer ses adversaires un par un en leur tirant dessus, mais il n’y a malheureusement aucun moyen de le savoir, mis à part la franchise de l’adversaire. Un joueur se sentant touché dit donc le signer en criant fort « OUT » !
Pour être considéré touché il suffit juste qu’une partie de votre corps ou quelconque partie de vos habits/équipements soit atteinte : Quand vous êtes out, on considère généralement que vous êtes « mort » et vous ne pouvez plus parler et donc vous n’avez pas le droit de donner des informations.

Et terminons par 4 règles d’or à bien mémoriser :
– Toute réplique est considérée comme chargée, il faut donc agir en conséquence, de manière prudente et responsable.
– Hors la zone de jeu, ne jamais pointer le canon d’une réplique sur quelqu’un.
– On place son index sur la détente SEULEMENT pour tirer.
– Être sûr de son objectif : Détecter, identifier, puis seulement après viser et tirer.

Quel matériel est nécessaire en Airsoft ?

Dernier point, le matériel dont vous aurez besoin.

Tout d’abord, parlons sécurité : En général les lunettes de protection sont obligatoires ! C’est une règle de base à l’Airsoft, car un accident peut vite arriver, et dans les yeux, ça ne pardonne pas. Tant que la phase de jeu est enclenchée, c’est lunettes sur le nez ! Et même dans la zone neutre, une balle perdue, ça arrive. Mais il sera aussi nécessaire de vous équiper d’un casque, de gant, d’un gilet de protection

Et venons-en au point qui intéresse le plus les joueurs :
Les différentes répliques ! Il faudra choisir la bonne selon votre niveau, votre « spécialité », et surtout le type terrain sur lequel se déroulera la partie.

Les snipers : Commençons par les plus puissantes. Les snipers, aussi appelés, fusils de précision sont les répliques parmi les plus puissantes avec lesquelles il est possible de jouer, elles ne sont en général pas confiées aux débutants. Si vous êtes fan du camouflage et du tir longue distance, ces répliques feront votre bonheur : Elles seront parfaites pour les scénarios se déroulant sur un terrain particulièrement vaste et rempli de cachettes.

Les fusils mitrailleurs : Ces répliques d’Airsoft aussi appelées « répliques longues » permettent en général de tirer sur de grandes distances et seront donc parfaites pour les parties en pleine nature ou sur terrain spécialisés.

Les fusils à pompe : A l’inverse, ces répliques possèdent une courte portée. Elles seront donc plutôt utilisées pour des parties en intérieur.

Les revolver ou pistolets : Ces répliques sont des reproductions originales de revolvers ou pistolets. Les joueurs s’en servent en général comme « armes de secours ».
Vous pourrez utiliser le votre si vous n’avez plus de munitions dans votre réplique principale et que vous êtes dans l’incapacité de la recharger tranquillement.

Les mitrailleuses lourdes : Pas forcément très maniables, elles seront idéales afin de viser un point en particulier lors de scénarios nécessitant de conserver un objectif.

Et en bonus, les grenades qui permettent de dénicher un sniper ou disperser un groupe d’adversaires. Elles fonctionnent avec une petite quantité de gaz mais leur utilisation est non dangereuse.

Voilà, vous savez presque tout, il ne vous reste plus qu’à aller apprendre le reste directement sur le terrain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *