Comment bien utiliser un tapis de course ?

Comment bien utiliser un tapis de course

Il pleut ? Il fait froid ? Heureusement que le tapis de course est là ! Présent dans toutes les salles de sport et facile à dénicher pour chez soi, c’est LA machine dont vous allez devenir accro. Tout comme pour une sortie running, c’est presque l’ensemble du corps qui travail : les mollets, les cuisses, les fessiers, les abdominaux, et aussi beaucoup le cardio ! Découvrez combien de temps doit-on faire du tapis de course et notre top 5 des meilleurs tapis de course.

L’échauffement avant tout

On le répète encore et encore, mais échauffer son corps, le préparer à s’entrainer est primordial quelle que soit la séance qui va suivre. De surcroît, ça ne prend ni trop de temps, ni trop d’énergie. Un échauffement dure entre 5 et 10 minutes. N’oubliez pas que négliger cette étape pourrait nuire à votre séance, en vous fatiguant plus rapidement ou pire en vous blessant un muscle ou une articulation.

Quelques règles de base

Comme pour tout exercice, quelques règles sont à connaître. Assurez-vous tout d’abord que la machine soit posée sur une surface plate et stable. Ensuite le mouvement est forcément très simple, accessible à tous, puisqu’il s’agit tout simple de : courir ! Attention cependant, privilégier une inclinaison de 1% afin de ménager leurs tendons, de plus, cette pente minime est par ailleurs judicieuse pour rendre la séance plus « réelle » et rappeler les conditions d’une sortie en extérieur.

Cependant attention, si de mauvaises sensations apparaissent (douleurs dans la poitrine, incapacité à respirer correctement), prenez-les au sérieux, et arrêter la machine pour laisser votre corps récupérer. Veillez enfin à rester concentré durant la totalité de la séance et à ne pas vous laisser distraire, une chute peut être vite arrivée !

Que cible le tapis de course ?

L’avantage du tapis est qu’il ne demande aucune technique particulière, même le plus débutant des débutants peut s’y mettre et progresser à son rythme. Commencez par des séances de marche si il le faut puis accélérez progressivement la cadence. Petit à petit vous apprendrez également à faire les réglages nécessaires : augmentez la vitesse, simulez une résistance…

Il aidera à vous tonifier :
Tout comme la course en extérieur, le tapis va muscler vos jambes. Après un certains nombre de séances, vous vous rendrez compte qu’elle s’affûtent de plus en plus. De vrais mollets de coureurs ! Bien sûr, la manière dont va se développer le muscle dépendra de vos types d’entrainements. Si ils sont plutôt axés endurance, cardio, et travail dans la duré, il aura tendance à s’affiner. Si vous pratiquez des séances qui demandent plus de puissance : fractionnée, accélération ou si vous ajoutez de la résistance, alors ils auront plutôt tendance à prendre du volume.

Il fera progresser votre cardio :
Bien sur, vous verrez d’excellents effets sur votre rythme cardiaque, progressivement vous serez de moins en moins essoufflé, ni sur le tapis de course, ni dans votre quotidien. Votre cardio travaillera de manière différente suivant vos types de séances, mais quoi qu’il en soit, dans tous les cas, il travaillera !

Et n’oubliez pas, dans le sport, la patience et la persévérance sont la clé du progrès ! A vos baskets !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *