Comment ajuster son vélo de spinning ?

Comment ajuster son vélo de spinning

Le vélo spinning est un vélo d’appartement qui ressemble de très près à un vélo de route traditionnel, sauf qu’il n’a qu’une seule roue et dispose en général d’un tableau de bord.

A utiliser chez soi, en salle, en groupe ou seul, le spinning propose un tas d’avantages : tout d’abord, il remplace le home-trainer : plus besoin de faire des allers et retours avec votre propre vélo. Il offre une assistance électronique avec ordinateur de bord et des séances exercices pré-programmés, il est plus léger qu’un vélo d’appartement traditionnel, donc plus simple à changer de place. Il permet de pédaler à l’envers, pratique pour travailler certains muscles peu sollicités lors d’un pédalage classique. Et enfin, il peut être partagé par plusieurs personnes, contrairement au vélo de route où la taille du cadre, de la potence et du guidon sont adaptés généralement seulement à son propriétaire.

Actuellement, les cours de Spinning en groupe et sur des musiques motivantes sont très en vogue.

Côté physique, avec une utilisation soutenue, vous allez travailler votre puissance, votre force, votre foncier et améliorer votre VO2Max. Ainsi, vous gagnerez en masse musculaire et en résistance. Avec des entrainements plus légers, le Spinning permettra un entretien physique générale, et selon les séances, une perte de masse graisseuse. Il peut aussi tout simplement servir d’échauffement avant l’effort ou de récupération après celui-ci. Découvrez également les bienfaits du vélo spinning et les meilleurs vélos spinning.

Des réglages précis pour une utilisation optimale

Mais attention, pour en tirer tous les bénéfices et éviter les blessures, il est important de l’ajuster correctement ! Il y a trois réglages de base : la hauteur de la selle, le recul de la selle et l’ajustement du guidon.

La selle :
Tout d’abord, assurez-vous qu’elle soit parfaitement placée à l’horizontale. Une fois celle-ci bien droite, montez sur votre vélo. Mettez-vous en position de pédalage et placez votre pied sur la pédale dans sa position la plus basse.

Si dans cette posture, votre jambe est droite, cela signifie que votre selle est réglée à la bonne hauteur. Si elle ne l’est pas, remontez ou abaissez la selle selon le besoin.

Autre alternative : Asseyez-vous, les pieds sur les pédales puis tournez les jambes jusqu’à ce que votre cuisse soit à l’horizontale, ainsi, placez simplement la hauteur de la selle au niveau de votre cuisse.

Le recul de la selle :
Une fois votre selle droite et à la bonne hauteur, attaquez-vous à son emplacement. Pour se réglage, servez-vous simplement de votre bras, la distance entre le guidon et la selle doit être similaire à la longueur de votre avant-bras, doigts tendus. Pour être précis, calez votre coude contre le « bec » de la selle.

Le guidon :
Réglez celui-ci une fois que la selle ait la bonne position. En théorie, et jusqu’à une certaine limite, plus le guidon est bas, plus la position est aérodynamique. A l’inverse, un cintre plus relevé soulage les membres supérieurs et les cervicales et fait porter l’essentiel du poids du corps sur le périnée et les ischions en contact avec la selle.

Pour un réglage idéal, placez-vous à côté du vélo spinning, le cintre devrait être réglé au niveau des hanches.

Mais les réglages dépendent vraiment des personnes et c’est en testant, séances après séances que vous ajusterez précisément le vélo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *